Insert your custom message here. close ×
+

Rencontre Avec : Leroy & The Mu-Tron

On vous avait déjà parlé de la pédale Mu-Tron, avec des mots.
Cette fois on vous en parle en son et en images (avec des mots aussi… mais en plus ludique)
Donc vous ne pourrez pas dire que vous n’avez pas compris !

La pédale que vous voyez à l’image date de 1974, et savez-vous ce qu’il s’est passé de notable en 1974, à part cette fabuleuse création ?
Eh bien le français est devenue la langue officielle du Québec, et ça on s’en serait bien passé. 

Share : facebooktwittergoogle plus
pinterest

Rencontre Avec : La Talk Box

TALKBOX

Vous êtes sans doute déjà au parfum, mais de nos jours, dans la création musicale, la mode est aux effets sur les voix.
On pourrait citer l’auto-tune* ou le vocoder*, pour les plus connus. 
Si vous passez faire un tour au studio, vous risquez de rencontrer l’un des plus légendaires instruments de la funk music : la Talk Box.
Rendue populaire par des groupes tels que Zapp, Metallica, Daft Punk, Chromeo et des musiciens comme Roger Troutman, Kid Rock ou encore Slash, la Talk Box est un effet qui combine instrument et voix.

La Talk Box se présente sous la forme d’un tuyau que le musicien place dans sa bouche. Ce tuyau est en réalité un conduit dans lequel le son produit par une guitare électrique ou un synthétiseur se propage.  La partie box est un amplificateur complètement étanche d’environ 100 W avec un seul orifice du diamètre du tuyau pour la sortie du son.

Lorsque le musicien joue, le son parcourt le tuyau jusqu’à sa bouche où il est ensuite modulé par l’ouverture plus ou moins grande de la cavité buccale et des lèvres : la guitare « parle » donc en fonction de la vocalisation du musicien. C’est ensuite un microphone qui effectue la prise de son.

Vous chantez, vous jouez (claviers, guitares) et votre instrument “dirige” votre voix. La Talk Box crée un son facilement identifiable que vous avez probablement entendu sur un grand nombre de disques de “West Coast”, de funk et sur des solos de guitare (King Crimson, Steely Dan, Pink Floyd…)

 

Auto-Tune : plus qu’un simple effet, Auto-Tune est un logiciel correcteur de tonalité, élaboré en 1997. 
Il analyse la hauteur de la voix humaine et la recale si nécessaire, en l’alignant sur une gamme de notes définie à l’avance.
Grâce à ce procédé, un piètre interprète peut chanter juste. Quand on pousse les réglages à l’extrême, le traitement, jusqu’ici transparent et naturel, prend un caractère artificiel, donnant à la voix un aspect « métallique ». 

Vocoder : c’est un dispositif électronique de traitement du signal sonore. Son nom, contraction de voice coder (« codeur de voix » en anglais), a été francisé en « vocodeur ».
Il analyse les principales composantes spectrales de la voix (ou d’un autre son) et fabrique un son synthétique à partir du résultat de cette analyse.

Share : facebooktwittergoogle plus
pinterest

Rencontre Avec : Paramount Studio L.A

_DSC1929

En voyage à Los Angeles pour la production d’une nouvelle artiste, Leroy a choisi le célèbre studio Paramount pour ses sessions d’enregistrement. 

Les photos ci-dessus le montrent dans le Studio C, surnommé “The Cave”, de par son décor organique. 
A titre de comparaison, on peut retrouver ce modèle de table de mixage SSL 9000J au studio Abbey Road, à Londres. 
Pour l’enregistrement, Leroy a utilisé le micro Telefunken 251 tube et le préampli Neve 1073, parmi les plus performants au monde. 

Petite shortlist des artistes légendaires qui ont enregistré au studio Paramount :

Rage Against the Machine
Red Hot Chili Peppers
Rihanna
Dr. Dre
The Neptunes
Tupac Shaku
Miles Davis
Bruno Mars
Aerosmith

etc…

Share : facebooktwittergoogle plus
pinterest

Rencontre avec : VOXBOX de Manley

manley vox box

 

Ce rack tout en un apportera tout ce dont vous avez besoin pour le traitement des voix, mais pas seulement.
Lors de la conception du VOXBOX, force a été de constater sa capacité à traiter tout type de signal, aussi bien les voix que d’autres instruments.
Le VOXBOX dispose de réglages convenant parfaitement à la batterie, à la basse, à la guitare et aux claviers.
Ses deux sections séparées peuvent être utilisées conjointement ou individuellement. 

Concernant les voix, le Vox Box peut-être utilisée à toutes les étapes de la production : à l’enregistrement, grâce au préampli, mais aussi au mixage grâce aux sections Eq, compresseur et dé-esser.

Doté de lampes, le VOXBOX retranscrit parfaitement l’idée que l’on se fait du son Manley : précis et “chaud”.
Manley est indéniablement une valeur sûre et le VOXBOX en est l’illustration.

Il serait difficile pour le studio de se séparer d’un tel outils, et il est extrêmement rare pour nous de mixer des morceaux sans en avoir recours.

99% des voix leads que nous traitons en analogique passent par la “boîte vocale” de Manley…

 

Share : facebooktwittergoogle plus
pinterest

Rencontre Avec : Fred Wesley

Pour la sortie de leur album courant mars 2016, le crew de Smokey Joe & The Kid (Banzaï Lab) et Leroy ont kidnappé le tromboniste de légende Fred Wesley  (surnommé « The Funkiest Trombone Player Ever »), lors de son passage au Rocher de Palmer en novembre.

Le titre « Funny Guy » risque bien d’être le morceau incontournable de cet album à venir !

F.Wesley.ShamanStudio.12.11.15©ANAKA-3

Pour la petite histoire, il fut le directeur musical de James Brown durant 15 années, forme les JB Horns avec Maceo Parker et Pee Wee Ellis et joue avec Funkadelic et Parliament pendant de nombreuses années.

Si vous êtes à la recherche de musiciens de talent pour “épicer” votre projet, n’hésitez pas à nous contacter, peu importe le genre dans lequel vous évoluez.

Petit aperçu ici de notre réseau de musiciens :
Share : facebooktwittergoogle plus
pinterest

Rencontre Avec : Joe Meek SC2.2

Screen shot 2015-12-14 at 3.48.30 PM

Encore un compresseur ! Et encore un classique !
Le Joe Meek SC2.2 est facilement reconnaissable en partie grâce à son indéniable couleur verte. Un look unique pour un son unique donc.

Il s’agit d’un compresseur optique avec dédoublement au format MS. Il ne s’agit pas d’une stéréo traditionnelle (gauche-droite) mais milieu-côtés.
Si beaucoup aiment utiliser le Joe Meek pour la compression de guitares, claviers ou même la compression parallèle* du bus batterie, nous l’apprecions tout autant pour la basse.

 

Compression parallèle : la compression parallèle, “invisible compression” ou encore “New York Compression” est une technique qui permet de grossir le son tout en conservant sa dynamique. Elle consiste à doubler la piste des percussions (kick, snare, toms) et d’appliquer une compression sur une des pistes.

Share : facebooktwittergoogle plus
pinterest

1 2 3 4 5 6